La lecture, grande cause nationale - Mission Maîtrise de la langue 76

La lecture, grande cause nationale

, par Sandrine Didier - Format PDF Enregistrer au format PDF

En déclarant la lecture grande cause nationale, l’ambition est de mettre la lecture au cœur de la vie de tous les Français en portant une attention plus particulière aux plus jeunes et à ceux qui en sont éloignés.
C’est une opportunité pour amplifier et ancrer dans la durée un ensemble d’actions entamées depuis 2017, tout en développant de nouvelles initiatives.

  • Le quart d’heure lecture se développe de plus en plus sur le territoire, et permet de développer la lecture plaisir à l’école.
  • Le plan "bibliothèque d’école" revitalise les bibliothèques d’écoles éloignées de bibliothèques publiques via des crédits consacrés à l’achat de livres. Il a consisté en 900 000 livres et albums d’équipement pour 6 000 écoles primaires.
  • Le dispositif "Un livre pour les vacances" permet à plus de 3,5 millions d’élèves de CM2 depuis le début de l’opération, de partir en vacances avec un exemplaire offert des Fables de La Fontaine illustrées par un dessinateur contemporain.
  • Le concours de lecture à voix haute "Les petits champions de la lecture", qui existe depuis 2012 pour les enfants de CM2, se développe et s’élargit aux élèves de CM1 à partir de la rentrée 2021. Avec 60 000 participants, la participation à ce concours a doublé entre 2016-17 et 2020-21.
  • Le Gouvernement est également devenu partenaire du concours lancé en 2019 par François Busnel "Si on lisait à voix haute" destiné aux collégiens et lycéens. Il rassemble plus de 100 000 participants issus de 3500 classes.
  • Le soutien à l’association "Lire et faire lire" a été renforcé. Il permet à 761 000 élèves chaque année (+ 100 000 en trois ans) de bénéficier de lectures offertes par plus de 20 000 bénévoles-lecteurs, qui se déplacent dans les structures d’accueil, dont les écoles.
  • La "demi-heure d’éloquence" est en expérimentation dans les classes de troisième de 367 établissements depuis la rentrée 2019. 21 000 élèves en bénéficiaient à la rentrée 2020. Cette demi-heure redonne de la place à l’oral pour prévenir la vulnérabilité sociale que peut entrainer une mauvaise maîtrise linguistique.
  • Le prix Goncourt des lycéens continue à offrir à une cinquantaine de classes l’occasion de lire l’intégralité de la sélection Goncourt et d’élire leur auteur préféré.
  • Des résidences d’auteurs/scénaristes/illustrateurs sont créées dans les écoles, collèges et lycées. 60 départements accueillent une résidence en 2020-2021.

Voir en ligne : Été 2021 - été 2022 : la lecture, grande cause nationale

Mots-clés